Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Parole de la Mission Ouvrière sur les attentats du 13 novembre 2015

Publié le par Nadine REYDET

Parole de la Mission Ouvrière sur les attentats du 13 novembre 2015

« Au cœur des événements, agir, écouter, accompagner, soutenir, prier, témoigner de façon active ou discrète lorsqu’ils surviennent… » (Rencontre Nationale de la Mission Ouvrière à Lourdes - Pentecôte 2015)

Devant la violence des attaques terroristes qui ont fait tant de victimes et devant l'horreur que constituent de tels actes, nous voulons en premier lieu adresser un message de condoléances et de soutien aux familles qui ont été si brutalement touchées.

Les valeurs de la République et de la démocratie sont visées.

La fraternité humaine est mise à l'épreuve par des actes injustifiables.

C’est dans l’esprit de nos Orientations de Pentecôte 2015 que nous appelons l’ensemble de nos membres et invitons tous ceux qui souhaitent s’y associer, à développer ou à instaurer des espaces de dialogue dans laquelle toutes les générations (adultes, jeunes et enfants) peuvent s’exprimer.

Ensemble nous souhaitons, là où nous sommes appelés dans le monde ouvrier et les milieux populaires, continuer à vivre avec confiance, par la parole et les gestes, pour la justice, la fraternité et la solidarité au cœur de la société française.

Le secrétariat national de la Mission Ouvrière

Le 26 novembre 2015

Publié dans mission ouvrière

Partager cet article

Repost 0

Déclaration de l’ACO sur le dérèglement climatique à l’occasion de la COP21

Publié le par Nadine REYDET

Déclaration de l’ACO sur le dérèglement climatique à l’occasion de la COP21

Du 30 novembre au 11 décembre, Paris accueille la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique. Pour l’ACO, cet évènement est l’occasion de rappeler que justice sociale et sauvegarde de la Création sont liées. « …Écouter tant la clameur de la terre que la clameur des pauvres » Laudato si’ §49
Le dérèglement climatique a d’ores et déjà des conséquences sur l’accès aux ressources, sur la répartition des richesses et sur les migrations.
Ces réalités ne concernent pas seulement quelques-uns mais (...)

Publié dans aco

Partager cet article

Repost 0

Parole Nationale de la JOC de France après les attentats du 13 novembre...

Publié le par Nadine REYDET

Parole Nationale de la JOC de France après les attentats du 13 novembre...

En cette période de tristesse, de colère, de non-compréhension qui envahit le territoire français, la Jeunesse Ouvrière Chrétienne présente ses condoléances à toutes les familles ayant perdu des proches lors de ces dramatiques massacres de vendredi soir à Paris. Nous avons également une grande pensée pour les autres victimes, les personnes qui ont été touchées de près ou de loin. Nous souhaitons témoigner notre compassion, notre soutien et notre solidarité à tous nos concitoyens.

Vendredi pour la première fois, nous, jeunes, avons vu la guerre à nos fenêtres. Une guerre qui touche des hommes et des femmes depuis des années dans d’autres pays ; une guerre qui nous touche directement et qui nous fait prendre conscience de l’horreur qu’elle fait vivre. Nous formons un seul et même peuple endeuillé partout dans le monde, peu importe nos origines ou notre religion.

Riche de la diversité des jeunes qu’elle rejoint, la JOC condamne ces actes de barbarie. Nous crions à nouveau que la solidarité et la fraternité sont à construire. Elles sont l’affaire de tous et s’opposent au rejet de l’étranger, rejet qui alimente les haines, entretient les divisions et suscite les violences mortifères.

Nous nous réjouissons de voir que de nombreuses personnes ont su tendre la main à leurs frères, en ouvrant spontanément leur porte. Nous constatons que les jeunes se mobilisent sur les réseaux sociaux, expriment leur envie de choisir l’amour contre la haine, la solidarité contre la division.

Nous sommes marqués par le danger potentiel d’une montée du nationalisme. Ne tombons pas dans ce travers : stigmatiser l’autre par son origine. Nous croyons qu’il est primordial de ne pas faire d’amalgame, de ne pas confondre musulmans et islamistes. Le terrorisme n’est pas une religion. Jamais il ne trouvera de justifications dans les textes religieux. Comme le dit Gilles, jociste : « Le terrorisme c’est l’exploitation de l’Homme et de Dieu lui-même ».

Nous sommes tous frères et sœurs, peu importe notre nationalité, notre religion : nous sommes tous des hommes et des femmes qui subissons cette violence. Nous sommes appelés en tant que croyants à construire un monde plus juste et plus fraternel, alors ne cédons pas à la pression des évènements, ne rejetons pas l’autre mais regardons-le toujours comme un frère !

Nous voulons redire que la devise de la France incarne des valeurs que nous portons au quotidien. Nous souhaitons à tous la liberté de vivre dignement quel que soit son lieu d’habitation, son statut social, sa place dans la société. Nous voulons l’égalité entre tous, femmes et hommes, pour que chacun puisse apporter à l’humanité sa pierre pour un monde plus juste. Nous prônons la fraternité, source de notre engagement pour que personne ne soit laissé pour compte.

Nous, jeunes chrétiens du milieu ouvrier, sommes intimement convaincus que la montée et l’action des groupes identitaires, la division, le rapprochement à des partis d’extrême droite n’est pas une réponse à la situation actuelle. Nous ne devons pas tomber à notre tour dans des extrêmes et nous devons faciliter le dialogue, l’amour et l’unité.

Nous souhaitons rappeler l’urgence de la fraternité et de la paix pour permettre au monde d’avancer et à tous de construire son avenir. Nous appelons à continuer les actes de solidarité au service d’une construction commune, en cette année où la JOC, à travers sa dynamique « Quartiers Libres », mène dans toute la France des initiatives de vivre ensemble. Les liens tissés au sein de la cité, indispensables à la vie de notre pays et du monde, rappellent à chacun sa responsabilité.

Publié dans JOC

Partager cet article

Repost 0

Déclaration de l'ACO suite aux attentats de Paris...

Publié le par Nadine REYDET

Déclaration de l'ACO suite aux attentats de Paris...

ENSEMBLE !

Vendredi 13 novembre, à Paris, des vies ont été volées.

Nous sommes ensemble dans la peine et la compassion.

Nous n’oublions pas que dans d’autres pays, des peuples souffrent de la même manière, pour les mêmes causes.

Horreur, effroi, émotion… car toute vie vaut plus que tout l’or du monde !

Membres de l’Action catholique ouvrière, nous sommes en communion avec les blessés, les familles et amis des victimes. Oui, en référence à Saint Paul, quand l’un des membres est touché, tout le corps souffre et c’est ensemble que nous tiendrons debout.

Nous rendons hommage aux nombreuses personnes qui se sont mobilisées au service des soins, de l’information, de l’enquête, de la justice, de la sûreté et de la sécurité… celles que l’on voit et celles qui sont dans l’ombre.

Travailleurs, nous savons par expérience, que la fraternité, la solidarité, le collectif sont nécessaires pour relever la tête.

Nous sommes convaincus que le bien vivre ensemble en société se construit au quotidien, dans nos lieux de travail, nos quartiers, nos engagements, nos loisirs… Osons nous regarder, nous écouter ; prenons soin les uns des autres… c’est ainsi que nous traverserons cette épreuve.

Nous voulons donner du sens à ce que nous vivons ! Osons la rencontre, pour chercher à comprendre, pour analyser les causes profondes, locales, politiques, économiques…

Croyants en Jésus-Christ, défenseurs de l’humanité… qui que nous soyons, à chaque pas que nous faisons, interrogeons-nous et défendons la dignité humaine. Soyons acteurs de justice, osons l’espérance, la confiance ; ainsi nous participerons à la construction d’une paix durable dans nos relations, dans notre monde. « Il n’y a pas de paix sans justice » Jean-Paul II.

Comme croyants, comme citoyens, nous nous tournons vers les musulmans pour leur affirmer notre soutien dans la lutte qu’ils mènent contre ceux qui cherchent à les diviser. C’est pourquoi nous invitons à vivre la rencontre entre chrétiens et musulmans pour un dialogue au service de l’ensemble de la société.

Nous attendons des responsables politiques, qu’ils cherchent ensemble des pistes de construction en faveur du bien commun, qu’ils prennent des décisions responsables, fondées, durables et garantissant l’Etat de Droit ; qu’ils n’engagent pas notre monde sur le chemin de la haine, de la destruction… Nous leur demandons de ne pas céder à la pression des élections qui approchent, des extrêmes qui prônent l’exclusion ; de ne pas céder à la tentation d’une politique sécuritaire à outrance.

Dans le sillage de nombreux appels des Eglises chrétiennes depuis plus de 35 ans, nous demandons de tout faire pour éradiquer le trafic et la circulation des armes, conséquences d’un commerce juteux qui ne sert pas la paix.

Nous voulons vivre debout ! Continuons la lutte, restons, plus que jamais, engagés pour la dignité de l’homme, pour la justice et pour la paix.

Déclaration de l’Action Catholique Ouvrière suite aux attentats du 13 novembre 2015 à Paris

Partager cet article

Repost 0

Les "Maîtres du temps" de St Alban lancent une enquête...

Publié le par Nadine REYDET

Les "Maîtres du temps" de St Alban lancent une enquête...

Pas toujours facile de trouver du temps... alors faute de trouver une date qui aille à tous, un club s'est improvisé un soir chez deux des Fripounets.

Accompagnés de Christelle et Nicole, Elisa, Adrien, Julien et Sarah ont fait ce petit mot:

" D'abord on vous dit merci d'avoir acheté nos calendriers à la fin de la messe du 11 octobre.
"Prendre le temps" est notre nouveau thème d'année.
Prenez le temps de nous donner votre avis car cela concerne aussi les adultes qui sont souvent
pressés.

  • Pour vous, prendre le temps, c'est quoi ?
  • Qu'est-ce que vous faites pendant votre temps libre ?
  • Que feriez-vous si vous aviez du temps ?


On attend vos réponses dans la boîte à lettres du presbytère de St Alban, 43, rue de l'église.
"Les Maîtres du temps" le club Fripounet de St Al
ban

L'enquête est lancée...

Vous qui lisez, n'hésitez pas à jouer le jeu et laisser votre commentaire...

Partager cet article

Repost 0

Les enfants de l'ACE présentent leur manifeste pour un meilleur à-venir au Pape François

Publié le par Nadine REYDET

Les enfants de l'ACE présentent leur manifeste pour un meilleur à-venir au Pape François

Célia, Charlotte, Thibault et Yannis sont allés à Rome la semaine dernière. Ces enfants de l'ACE (action catholique des enfants) ne sont pas venus pour voir le Colisée ou le forum romain. Ils sont venus présenter la parole de leurs copains pour l'avenir de la planète au Pape François.

L'ACE a donné la parole aux enfants. Ensemble ils ont élaboré leur Manifeste POUR 1 meilleur à-venir.

Belle démarche à quelques semaines de la COP21.

Partager cet article

Repost 0

Pourquoi je suis preneur de la lutte des Graphtech ...

Publié le par Nadine REYDET

Pourquoi je suis preneur de la lutte des Graphtech ...

A cause des valeurs que l’on m’a inculqué, à cause de ma foi.

Graphtech symbolise le capitalisme sauvage où les règles sociales n’existent pas. Seuls les profits à court terme comptent.

Patron voyou peut être, mais le patron est il encore maître de la destinée de son entreprise ?

C’est la finance qui tire les ficelles de la marionnette « Patron »

L’argent tel qu’il est utilisé par les financiers et les actionnaires des fonds de pension salit tout.

Ce qui est beau c’est le fruit du travail des ouvriers, des techniciens, des ingénieurs, des cadres de production. J’ai pu voir une électrode en carbone façonnée par les travailleurs de Graphtech, c’était beau comme de la dentelle, une œuvre d’Art.

Jeudi dernier je suis allé passer quelques heures avec ceux qui luttent pour empêcher le rapt de quatre tours numériques. La bataille des copains qui bloquent l’entrée de leur usine est belle. Je me suis senti uni avec eux dans ce combat, et savez vous ce qu’ils m’ont dit ? « Une lutte perdue, c’est une lutte qu’on a pas menée. »

Les financiers et les spéculateurs sont les responsables de la précarisation. Ils me font penser aux marchands du Temple.

Jean, membre de l'ACO (Action Catholique Ouvrière)

Partager cet article

Repost 0