Il y avait de la vie dans les salles annexes de l’église Ste Thérèse (Albertville) ce samedi 5 novembre.

Publié le par Nadine REYDET

Il y avait de la vie dans les salles annexes de l’église Ste Thérèse (Albertville) ce samedi 5 novembre.

Les enfants des clubs d’Action Catholique se sont retrouvés à l’occasion de l’Assemblée Générale de l’ACE de Savoie. Un moment fort où ils ont participé pleinement à la vie de l’association, en présence de la conseillère départementale du canton d’Albertville2.

Ils ont pris connaissance de façon ludique du rapport moral à travers un mot-croisé.  Au moment du rapport d’activité, ce sont eux-mêmes qui ont présenté les actions qu’ils ont fait tout au long de l’année : enquête auprès des adultes et copains sur le « Prendre le temps » pour le club de St Alban, confection de fleurs et de pancartes pour la marche du Secours Catholique en mai,  pour ceux de St Rémy, les crêpes avec les enfants du voyage et leurs mamans, à Albertville et la confection du sablier qui a servi de base à l’action financière, lors de la Marche-Partage de la Villette pour le club de La Motte-Servolex. Tout le monde le sait, le rapport financier est toujours la partie des AG la plus rébarbative. Eh bien, pas à l’ACE ! À travers une astucieuse présentation ce temps devient plus attrayant.

 

 

 

Puisque les enfants possèdent une carte de membres, ils ont exercé leur pouvoir en prenant part aux votes, à l’instar de leurs responsables et des membres de l’équipe départementale.

 

 

On a pris le temps de regarder les photos de tous ces temps forts de l’année vécu ensemble, rencontres de délégués, journée de démarrage et bien sûr le mini-séjour de la fin août à Tamié. 3 jours pour faire l’expérience du vivre ensemble, pour découvrir et jouer dans le fort, pour assister à la traite des vaches, pour écouter une conteuse, pour rencontrer un moine… et top du top, pour une veillée feu de camp-chamallow ! Que de bons souvenirs !

L’après-midi, le lapin blanc d’Alice aux pays des Merveilles les a entrainés dans son monde. Ils ont pu exprimer leurs colères avec la Reine de Cœur, leurs rêves avec le Chapelier fou, faire l’expérience de la coopération avec la Chenille Bleue et garder le sourire avec le Chat de Chester.

Ce n’est qu’au moment du départ, qu’ils se sont aperçus qu’ils n’étaient pas sortis prendre l’air…  Ils se seraient fait mouiller !

 

Pour nous adultes, les journées comme celle-là sont indispensables, elles sont dynamisantes et vivifiantes. Voir les enfants prendre part à la vie de leur mouvement, agir, proposer des actions, s’amuser, s’exprimer … nous redonnent le punch qui peut nous faire défaut en cette période hivernale, mais surtout la confiance et l’espérance en l’avenir.

C’est peut-être pour cela que l’ACE existe depuis …. 80 ans !

 

Commenter cet article